COMITE VALMY

Accueil du site > - ANALYSES MARXISTES, documents et apports communistes > VINGT ANS APRES - Jean Lévy

VINGT ANS APRES - Jean Lévy

QUATRE VINGT NEUF (2/2)

lundi 9 novembre 2009, par Comité Valmy


Voir en ligne : Quatre vingt neuf (1/2)

Riga ( monde libre) Comme chaque année le 16 mars, d’anciens combattants de la légion Waffen SS lettonne paradent pour commémorer le combat contre les rouges.

Aujourd’hui, 9 novembre, tous les médias sont sur les dents.

Radio France, en premier.

Sur l’ensemble des ses chaînes, basées pour un jour à Berlin, la radio publique consacre l’ensemble de ses émissions au 20ème anniversaire de la « chute du Mur ».

Pourquoi un tel déferlement de propagande ?

Pourquoi ce grand « show » avec la participation des ‘Grands » du monde occidental ?

Pourquoi aujourd’hui, alors que nos médias étaient bien plus discrets sur l’évènement, lors du 10ème anniversaire ?

Revenons en arrière.

En 1999, le monde était différent de ce qu’il est de nos jours.

Faisons un rapide tour d’horizon sur l’ensemble de notre globe.

La Russie est dépecée, disloquée, réduite à un territoire privé de l’Ukraine, de la Biélorussie et de ses Républiques caucasiennes et asiatiques. Elle est gouvernée par un satrape ivrogne, Boris Eltsine, qui vend les richesses nationales aux plus offrants, aux puissances étrangères, en premier lieu.

Les Etats-Unis se considèrent les maîtres du monde.

Cuba socialiste et ses dix millions d’habitants, isolés, pris au piège d’un blocus yankee, se débattent dans les plus profondes difficultés.

Le régime de Fidel Castro va-t-il pouvoir survivre à l’ombre de la bannière étoilée ?

Certes, au Venezuela, un militaire inconnu, Hugo Chavez, vient d’être élu président. Il proclame vouloir agir pour le peuple. Mais pourra-t-il mener à bien son programme démocratique, à une encablure de la flotte des Etats-Unis ?

L’Equateur, la Bolivie, le Nicaragua demeurent, pour l’heure, des satellites de Washington.

Sur le plan international, au Conseil de sécurité, qui se soucie de la Chine populaire, qui fait encore profil bas ? Elle estime n’être pas encore en état de peser sur les affaires mondiales.

L’impérialisme peut intervenir ouvertement dans les Balkans. Belgrade est quotidiennement bombardé par les avions de l’Otan. L’US Air force se permet de viser l’ambassade de Pékin.

Aussi, point d’ennemis menaçants, à l’horizon, pour les forces du Capital.

Celui-ci peut en 1999, faire l’économie d’une offensive anticommuniste, à partir de l’anniversaire de la chute du mur de Berlin.

Rien ne semble lors menacer sa toute puissance.

Le « péril rouge » n’est plus – ou pas encore revenu – à l’ordre des priorités de l’impérialisme.

En 2009, le monde a totalement changé. Les rapports de forces se sont inversés.

La Russie de Poutine et de Medvedev défendent pied à pied l’intérêt national russe, et ses richesses énergétiques d’Etat sont indispensables à la satisfaction des besoins européens.

La République Populaire chinoise est en passe de devenir la seconde puissance économique du monde. Sa diplomatie s’active sur tous les continents et sa voix est déterminante au sein des Nations Unies. La Russie et la Chine coopèrent étroitement dans le cadre de l’Organisation de Coopération de Shanghai.

« Rien maintenant ne peut plus se décider sans nous, à l‘échelle mondiale » a déclaré le président russe, lors de sa visite à Pékin, en mai 2008.

En Amérique latine, l’Alternative Bolivarienne des Amériques (ALBA) réunit Cuba, le Venezuela, la Bolivie, l’Equateur, le Nicaragua. Ces pays, développent une économie qui n’agit plus sous la contrainte de Washington.

Cuba n’est plus seul.

Dans les Etats considérés, il y a encore une décennie, comme « l’arrière-cour » des Etats-Unis, toutes les tentatives américaines de déstabilisation, fomentées par la CIA, ont échoué.

Au Proche-Orient, au Liban, le Hezbollah a mis en échec l’armée d’Israël en 2006. Et le Hamas, malgré l’hostilité des Occidentaux et l’offensive de Tel Aviv, contrôle toujours la bande de Gaza.

Le régime iranien peut mener une politique indépendante, malgré les pressions occidentales grâce au soutien de la Chine et de la Russie.

Tels sont les changements survenus en dix à peine, qui conduisent l’impérialisme à se considérer, à nouveau, menacé dans sa toute puissance.

Européens et Américains tentent de « criminaliser le communisme », face à l’ennemi de toujours : les peuples confrontés avec la dure réalité du capitalisme, aggravée par la crise et son cortège de misère, de chômage, d’atteintes aux libertés.

Le modèle du « marché »et de « la concurrence libre et non faussée » n’a plus cours.

Et, dans chaque pays, et en premier lieu en France, les regards, ceux de la jeunesse en particulier, pourraient se tourner vers une autre société. Le capital, mis sur la défensive, en est conscient.

D’où l’offensive idéologique développée à partir de la « chute du mur » de Berlin.

Jean LEVY

4 Messages de forum

  • VINGT ANS APRES - Jean Lévy

    10 novembre 2009 21:14, par Théodore
    Je suis tout à fait d’accord avec M.Levy. Malheureusement , presque tous les chefs des Etats européens sont aux ordres. Ce sera donc aux Peuples de décider
    • VINGT ANS APRES - Jean Lévy 13 novembre 2009 20:56, par SV

      Bonjour

      Je connais ce site depuis peu. Il y a des articles avec lesquelles je suis entièrement d’accord, qui me semblent correspondre à une analyse très juste de la situation actuelle, en France surtout, et d’autres, qui me semblent s’apparenter à des slogans rabâchés des années 60, notamment un anti-américanisme primaire et le mot "l’Impérialisme" appliqué aux États-Unis comme s’il était le seul ! Moi non plus je n’aime pas les États-Unis, mais je n’irai pas jusqu’à fraterniser avec des dictateurs en herbe et des organisations terroristes parce qu’ils sont anti-américains ! Il y a malheureusement d’autres projets impérialistes qui se préparent dans le monde, notamment à Bruxelles et à Istambul qui rêvent de reconstituer l’un, le saint empire germanique et l’autre, l’empire ottoman (il n’y a même pas un siècle qu’il a disparu, celui-là ) ! Je ne comprends pas non plus ce parti-pris contre Israël qui transparaît, comme si cet état s’était auto-constitué sans l’ONU et comme si toutes les guerres qui lui ont donné l’occasion de s’agrandir n’avaient pas été déclenchées par les Arabes ! Il me semble que ce n’est pas vraiment notre affaire et qu’il n’y a pas lieu de tant se passionner pour les Palestiniens dont la cause est loin d’être juste une cause nationale !

      Je suis d’accord avec l’analyse selon laquelle les U.S.A. ne sont plus la "superpuissance" qu’elles furent à la chute de l’URSS et je m’en réjouis, mais je trouve que l’axe Iran, Hamas, Hozbellah (tous chiites) et Chavez n’est pas vraiment sympathique ! C’est vrai qu’actuellement, ils ne sont pas une menace pour nous... !

      Alors que sur les autres sites "républicains" (je ne sais pas comment qualifier ce nouveau courant qui émerge) la menace que représente l’Islam et son implantation invasive en Europe (le mot invasif a été prononcé par le recteur de la mosquée de Paris en personne lors de son audience par la mission parlementaire sur le voile intégral) pour nos démocraties et nos républiques, commence à être prise au sérieux, sur le vôtre, on n’en a aucun écho au point de se demander s’il ne date pas des années 90 (j’ai vraiment regardé de près les dates pour m’en assurer !) Est-ce que vous pouvez vous en désintéresser à ce point ?

      Voilà le genre de questions que je me pose en lisant cet article et en navigant sur ce site.

      • VINGT ANS APRES - Jean Lévy 16 novembre 2009 13:15, par MARAT EL MOKRANI
        Vous dites que toutes les guerres d’israel etaient déclenchées par les arabes,moi je me souviens qu’en 1956 ces sont la France ,la Grande Bretagne et Israel qui ont attaqué l’Egypte coupable d’avoir nationalisé le canal de Suez.En soixante sept c’est Israel qui a attaqué ses voisins...
  • VINGT ANS APRES - Jean Lévy

    13 novembre 2009 19:10, par hunter

    Merci M Levy pour votre analyse,

    Les vingt ans de la chute du mur, c’est bien un anniversaire :celui du néo libéralisme triomphant ! "Pas de pouvoir sans contre-pouvoir" disait Montesquieu, or en 1991, le contre-pouvoir au néolibéralisme tombait :l’URSS n’était plus ! Pendant la guerre froide, ils faisaient les malins, mais ils n’allaient pas trop loin quand même : ils savaient bien qu’ils risquaient alors de se prendre quelques mégatonnes nucléaires sur la tête.

    Mais là, à partir de 1989, c’est l’orgasme ultime pour les néolibéraux :ils n’ont plus rien en face d’eux, plus d’opposition, ils ont réussi (merci Jean Paul 2, merci "l’homme à la tâche de vin", et bien d’autres salopards de cette espèce), il ne reste plus qu’eux ! Le processus, bien amorcé sous les règnes du couple infernal Reagan/Thatcher, prend un coup d’accélérateur sous la forme d’une progression à courbe géométrique. Au fil de la décénnie suivante, même la Chine (toujours communiste mais juste en théorie) rejoint le mouvement ! Même l’ex URSS succombe aux chants du système triomphant (contrainte et forcée, comme vous l’avez expliqué).

    Mais là, en 2009, le néolibéralisme grince un peu des essieux. Eh oui, ça ne marche pas ce beau système, qui s’étant tellement grisé de belles théories, a fini par oublier les contraintes de la physique : on ne peut pas produire de manière infinie, faire de la croissance à l’infini, sur une planète par définition finie, aux ressources finies, surtout quand ce beau système est basé sur le gaspillage, la gabegie généralisée, qui détruit tout, environnement, ressources, écosystèmes, et surtout êtres humains !

    Et 20 ans après 1989, beaucoup plus de monde se rend compte de ça ! On pourrait appeler ça "prise de conscience" peut-être....

    La technologie a évolué. L’arpanet qui existait en 1989, reliait entre eux les chercheurs des grands facs, mais 20 ans après l’internet nous réunit tous, nous les citoyens de cette planète ! Ah certes le néolibéralisme y a gagné des saladiers de dollars, mais il ne se doutait pas que c’était à double tranchant.....maintenant on peut se parler, analyser,échanger, s’organiser...à la vitesse de 300000 kms par seconde.

    En 1989, on commençait juste à mettre des paraboles analogiques sur nos toits, maintenant, on en est à l’adsl ou la fibre optique !

    Ils ont bien compris nos chers maîtres politiques et économiques, qu’à l’image de l’Eglise Catholique, ils ont encore des sympathisants, mais ...de moins en moins de fidèles ! Les lieux de culte se vident, les paroissiens ne se pressent plus pour entendre la "bonne parole" ! on n’y croit plus à toutes ses salades, et s’ils n’y a plus de fidèles, la religion s’écroule non ?

    Alors de temps en temps,faut bien essayer de ranimer la flamme, essayer de ramener les brebis égarées vers la sainte parole....

    Alors on convoque les grands gourous du "marketing", de "l’évènementiel", et on organise une grande "méga teuf" pour crétins lobotomisés au préalable, par les grandes instances médiatiques qu’on contrôle (et en particulier via les écrans CRT, LCD ou plasma) !

    Et ça nous donne donc : Le 09/11/2009 !

    Pathétique manifestation d’un système qui s’écroule et qui le sait, mais qui tente de gagner de nouveaux clients (en particulier ceux nés après 1989, toujours prêts à braver le mauvais temps pour aller faire les cons dans la rue (le pire c’est que je faisais pareil à leur âge....). Ils sont plus facile à berner, car on a bien pris soin de les "conditionner" vai un système d’éducation à la solde de nos chers maîtres !

    Voyez mes petits comme c’est beau la Liberté de notre beau sytème ! La liberté de consommer toujours plus, des conneries qui ne servent à rien sinon à enrichir ceux qui les produisent et les vendent !

    La liberté de polluer les terres et les fleuves, la liberté de détruire les écosystèmes pour leur faire cracher encore une dernière fois les maigres ressources qu’ils renferment, on s’en fout si on détruit des forêts, d’autres formes de vie, tout plutôt que de renoncer à cette belle liberté de passer son temps dans des boulots stupides et avilissants, pour des salaires de merde qu’on se dépêchera de compléter à grands renforts de crédits à la conso, pour acheter le dernier téléphone qui fait tout avec une pomme entamée au dos, le dernier écran plat à 42000 hertz, la dernière bagnole qu’elle est tellement bien que quand tu roules avec tu pollue moins qu’en vélo !

    Ah oui quel beau système n’est-il pas ?

    "Comment, mais tu n’as pas de travail ? Même l’usine où ton papa s’est bousillé la santé pendant 25 ans vient de fermer pour réouvrir en Chine ? Tu n’as donc pas de pognon, pour entrer dans la danse ? Mais c’est parce que t’es une grosse feignasse petit ! c’est de ta faute ! Comprends-bien que de nos jours, équipier chez le restaurateur rapide américano-écossais, c’est déjà pas mal ! Bon d’accord 800 euros net par mois c’est pas terrible, mais c’est un début ! Et puis, y’a cofidis, cetelem, ce sont tes amis tu verras ! Allez petite, ta maman était caissière chez Mamouth, t’inquiètes pas pendant encore deux trois ans, tu pourras être "hôtesse de caisse" chez Leclerc, avant qu’ils te virent pour te remplacer par des caisses automatiques, versd lesquelles se précipitent déjà des hordes de con-sommateurs, qui paient les merdes industrielles hors de prix qu’ils bouffent, vendues par cet escroc, et qui en plus font le boulot pour les payer !

    Formidable ce système non ? On se demande comme les russes et les gens de la DDR ont pu s’en passer si longtemps ! Heureusement qu’on les a libérés ! Maintenant, ils peuvent goûter aux joies du sous-emploi, du chômage, comme nous les occidentaux libres !

    Comment ça petite, tu pleures par ce que d’ici deux ans tu n’auras même plus un boulot d’hôtesse de caisse à te mettre sous la main ? Allez, il faut "positiver", faire preuve d’esprit d’entreprise !

    Allez tu es mignonne, mets toi en autoentrepreneur, et vends ton cul , on a encore pas inventé de machine pour remplacer ça ! "

    Cordialement à tous

    H /


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>