COMITE VALMY

Accueil du site > - EURO DICTATURE OCCIDENTALISTE et OTAN : En sortir pour s’en (...) > Alexandre Zakhartchenko : il n’y aura pas d’assaut de Marioupol, il faut (...)

Alexandre Zakhartchenko : il n’y aura pas d’assaut de Marioupol, il faut submerger les positions des FAU à l’est de la ville
NOVOROSSIA TODAY

lundi 26 janvier 2015, par Comité Valmy


Le chef de la RPD : il n’y aura pas d’assaut de Marioupol, il faut submerger les positions des FAU à l’est de la ville

Le chef de la République Populaire de Donetsk Alexandre Zakhartchenko a déclaré que les FAN ne vont pas prendre Marioupol d’assaut, elles ont reçu l’ordre de submerger les positions des FAU à l’est de la ville.

« Jusqu’aujourd’hui nous n’avons pas mené de combats activement aux alentours de Marioupol. Nous ménageons nos forces. Mais maintenant que Kiev a voulu nous faire porter le chapeau pour le tir erroné de ses “Grads” depuis Berdianskoïe sur les habitations, j’ai donné l’ordre de submerger les positions l’armée ukrainienne situées à l’est de Marioupol”, a déclaré Zakhartchenko.

« Nous n’avons pas l’intention de prendre la ville d’assaut », — a souligné le leader de la RPD.

Selon Zakhartchenko, au cours ces derniers jours la partie ukrainienne a concentré un important dispositif de son armée près de Marioupol, les positions des FAN subissent des pilonnages massifs 24 heures sur 24 par des MLRS “Grad” et l’artillerie gros calibre.

« Aujourd’hui les blindes de la 28e brigade ukrainienne y sont arrivés en plus. C’est fait pour nous obliger à déplacer nos unités sur l’axe de Marioupol qui sont actuellement occupées de défendre l’aéroport de Donetsk, pour nous affaiblir et nous en chasser », — a ajouté Zakhartchenko.

Auparavant il a informé que les FAN ont démarré l’offensive sur Marioupol. Il a fait cette déclaration lors de la cérémonie de commémoration de la mort de 8 civils tués pendant le pilonnage d’un arrêt de bus à Donetsk.

« L’offensive sur Marioupol a démarré aujourd’hui. Ce sera le meilleur monument à tous nos morts », — a dit Zakhartchenko.

Plus tôt dans la journée une information a circulé que l’artillerie républicaine aurait pilonné Marioupol. Les FAN ont déclaré de ne pas avoir en leur possession de systèmes qui seraient en capacité de pilonner cette zone.

Le vice-commandant des forces de la RPD Edouard Bassourine a déclaré lors d’une conférence presse que le pilonnage d’artillerie du côté de l’armée ukrainienne a été le résultat d’un mauvais alignement sur l’objectif.

« Les forces du régime ont intensifié les tirs de leur artillerie sur les positions des forces républicains sans procéder au préalable à la reconnaissance des objectifs.
Aujourd’hui, aux alentours de 14h15, après avoir pris la colonne du 18e bataillon de la 28e brigade ukrainienne mécanisée qui effectuait un mouvement dans la zone du bourg de Vinogradovo sur la périphérie est de Marioupol pour les forces républicaines, l’ennemi a ouvert le feu sur elle. D’après les données provenant de nos services de renseignement, 15 personnes ont été tuées ou blessées du côté de l’armée ukrainienne. Une BMP et un camion ont été détruits. En plus, suite à un alignement erroné sur l’objectif des obus explosifs brisants ont atteint un quartier résidentiel de Marioupol faisant plus de 10 morts parmi les civils (par la suite, le bilans s’est alourdi jusqu’à 27 victimes selon RT)
Le pilonnage a été réalisé du côté du bourg Berdianskoïe sur la périphérie ouest de Marioupol, où un important dispositif de l’artillerie ennemie est concentré en zone de l’aéroport de Marioupol, notamment des divisions des MLRS « Grad », — a déclaré Bassourine aux journalistes.

Au cours de la même cérémonie commémorative, le vice-speaker du parlement de la RPD Denis Pouchiline a dit que ce pilonnage représente une provocation des forces du régime.

« Tout est évident : qui a pilonné Marioupol, depuis quel endroit et où l’artillerie est située. Le tir a été réalisé, selon mes informations, avec des « Grads ». Nos unités ne disposent pas à cet endroit d’une artillerie capable d’atteindre cette zone. C’est une provocation de plus par laquelle l’Ukraine essaye de provoquer une escalade de la situation sur le plan militaire », a dit Pouchiline.

Selon le conseil municipal de Marioupol, le pilonnage a fait 27 morts, dont deux enfants, et 97 blessés.

25 janvier 2015


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>