COMITE VALMY

Accueil du site > - ANTI-IMPERIALISME - Solidarité entre les peuples et nations (...) > Chavez pointe le cynisme des sanctions contre l’Iran

Chavez pointe le cynisme des sanctions contre l’Iran

lundi 14 juin 2010, par Comité Valmy


MOSCOU, 10 juin - RIA Novosti

Les sanctions adoptées contre l’Iran par le Conseil de sécurité de l’ONU sont cyniques, il vaudrait mieux appliquer des mesures répressives à l’encontre Israël qui a attaqué la "Flottille de la liberté", a annoncé jeudi aux médias latino-américaines le président vénézuélien Hugo Chavez.

Les sanctions contre Téhéran sont cyniques et elles ont été soutenues par des pays qui "continuent de jouer aux impérialistes", a-t-il indiqué.

Le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté mercredi par 12 voix pour, deux contre et une abstention une résolution imposant un quatrième train de sanctions contre l’Iran. Ce document, dont le texte reprend et élargit le champ des sanctions décrétées auparavant, a été rédigé par les Etats-Unis et amendé par les Six médiateurs pour le dossier nucléaire iranien (Russie, USA, Grande-Bretagne, France, Chine et Allemagne).

"Applaudissons notre ami Ahmadinejad, l’Iran et les peuples iranien et palestinien. Vive la Palestine, vive l’Iran. M.Ahmadinejad a déclaré que les sanctions du Conseil de sécurité étaient bonnes pour la poubelle. Bravo !", a déclaré Hugo Chavez.

"Pourquoi aucune sanction n’a été adoptée contre Israël ? Israël qui extermine, tue, n’applique pas des résolutions de l’ONU, envahit et fait ce que bon lui semble (…) Toutefois, les Nations unies se comportent comme si rien ne s’était passé. Que le monde est cynique !", a ajouté le leader vénézuélien sous-entendant la récente attaque des commandos israéliens contre la flottille d’aide humanitaire en route vers la bande de Gaza.

"Le gouvernement bolivarien exprime son soutien au peuple iranien qui veut utiliser l’énergie nucléaire dans des buts pacifiques et condamne la nouvelle décision du Conseil qui freine le développement et la prospérité de l’Iran", a conclu le président Chavez.

Caracas officiel a également condamné les sanctions à l’encontre de Téhéran.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>