COMITE VALMY

Accueil du site > > Un coupeur de tête réfugié en Europe Par Kaci Haider

Un coupeur de tête réfugié en Europe
Par Kaci Haider

mardi 14 juin 2016, par Comité Valmy


Un coupeur de tête réfugié en Europe

Des médias russes ont publié deux photos d’un terroriste en tenue militaire et en tenue civile. Il s’agit en fait d’une même et unique personne.

Sur le cliché de gauche, on le voit exhibant une tête coupée, alors que cette même personne, qui a du se mêler aux réfugiés, se fait photographier dans ce qui ressemble à un centre commercial en Europe.

Pour rappel, une situation similaire a eu lieu en octobre 2015, lorsqu’un terroriste a été accueilli chaleureusement par les dirigeants du Réal de Madrid (Espagne).

Terroriste du front al-Nosra, il est accueilli par le réal Madrid

Le réfugié syrien (photo ci-contre), qui a été victime d’un croche-pied de la part d’une journaliste hongroise, était un terroriste combattant au sein de l’organisation criminelle Front al-Nosra (branche syrienne d’al-Qaida) et a combattu sur plusieurs fronts en Syrie, selon le Parti de l’union démocratique (PYD). La vidéo d’Oussama Abdul Mohsen, taclé par une journaliste à la frontière Hongrie-Serbie, est devenue virale et déclenché un tollé dans le monde entier.

Abdul Mohsen est arrivé en Espagne où il a reçu un emploi et été accueilli par le Real Madrid.

Entraîneur du club syrien du FC al-Fatwa, Osama Abdul Mohsen a intégré, grâce à la générosité du Real Madrid, le Centre national de formation d’entraîneurs de football, de Getafe, en Espagne.

Membre d’al-Nosra

Le PYD a publié une photo d’Abdul Mohsen provenant de sa page Facebook avant sa fermeture plus tôt cette année, où il se présente comme un membre du Front Nosra, ajoutant qu’il avait combattu les Kurdes près Amudeh, Serekaniye et Afrin.

« Osama Abdul a rejoint le groupe rebelle en 2011 et a commis des crimes contre les minorités civiles, y compris des Kurdes », affirme le PYD dans son communiqué. Le PYD a également confirmé que le compte Facebook de Mohsen revendiquait encore au début de cette année son soutien au Front al-Nosra.

Un autre média kurde, le Duhok Post, a lui aussi affirmé sur son compte Twitter qu’Osama Abdul Mohsen était un membre du Front al-Nosra et qu’il avait du sang sur les mains.

12 juin 2016


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette