COMITE VALMY

Accueil du site > - EURO DICTATURE OCCIDENTALISTE et OTAN : En sortir pour s’en (...) > Le nouvel emblème du renseignement militaire ukrainien : de l’OTAN au dessin (...)

Le nouvel emblème du renseignement militaire ukrainien : de l’OTAN au dessin animé soviétique
par Karine Bechet-Golovko

mardi 1er novembre 2016, par Comité Valmy


Caricature de l’emblème du Renseignement ukrainien

Le nouvel emblème du renseignement militaire ukrainien : de l’OTAN au dessin animé soviétique

P. Poroshenko a présenté le nouveau chef du renseignement ukrainien, avec en fond, le nouvel emblème de l’institution : un hibou tenant un glaive pointé sur la Russie. Le message est clair : la Russie, ennemi N°1, sera vaincue par l’Ukraine. La prétention et la bêtise de cet emblème a provoqué beaucoup de carricatures, mais est réellement un signe supplémentaire du manque de bon sens de ce Gouvernement ukrainien.

L’Ukraine veut absolument être prête à entrer dans l’OTAN. Elle met ses uniformes en conformité, même reprend des symboliques, comme les aigles ou ... les hiboux. Et voici ce qui en ressort :

Au lieu de trembler de peur, ce qui était manifestement la réaction attendue, les commentaires humoristiques n’en ont pas fini.

Tout d’abord, Maria Zakharova, la porte-parole du Ministère des affaires étrangères russes a déclaré :

Vu le symbole du renseignement militaire ukrainien sur lequel est représenté un hibou pointant sur la Russie un glaive, à tous les problèmes qui touchent l’Ukraine, vient de s’en ajouter autre, ornithologique. Manifestement, lorsque tous les berkuts se sont envolés, il a bien fallu que les hiboux prennent les armes.

Ce n’est pas tout à fait la réaction à laquelle s’attendait l’Ukraine. Surtout pour un pays qui adopte un budget de temps de guerre, attribuant 5% du PIB à l’armée, quand la population tombe dans la pauvreté. L’on ne plaisante pas avec l’armée. Or, dans le net, on a trouvé encore ceci :

Mais ce qui a été remarqué aussi, est que le hibou et le glaive semblent directement sortis d’un dessin animé soviétique de 1970 "Skazka skazyvaetscia" : sous forme de hibou, le méchant tente de s’emparer du glaive du héro Ivan, mais à la fin Ivan coupe le hibou en morceau. Poroshenko tente-t-il une revanche sur sa culture enfantine ? Regardez vers 15.40 :

C’est amusant, donc même lorsque l’Ukraine veut se détacher de son passé russe, elle met en avant ce qui est au fond d’elle-même : sa culture soviétique.

Karine Bechet-Golovko
lundi 31 octobre 2016

Russie politics


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>