COMITE VALMY

Accueil du site > - EURO DICTATURE OCCIDENTALISTE et OTAN : En sortir pour s’en (...) > Assad survole Alep à bord d’un Sukhoï 37, Retour probable de l’aviation russe (...)

Assad survole Alep à bord d’un Sukhoï 37,
Retour probable de l’aviation russe à Hamedan
Al Manar

dimanche 27 novembre 2016, par Comité Valmy


Assad survole Alep à bord d’un Sukhoï 37,
Retour probable de l’aviation russe à Hamedan

Le président syrien, Bachar al-Assad, a survolé la ville d’Alep, à bord d’un bombardier russe Sukhoï 37, pour observer les dernières évolutions de la bataille qui y sévit.

Selon le journal libanais Ad-Diyar, après les coordinations faites entre Moscou et Damas, le président Assad a pris place à côté du pilote dans le cockpit d’un Sukhoï 37 de l’aviation russe –un des chasseurs-bombardiers les plus sophistiqués au monde– pour survoler Alep.

Les passagers du Sukhoï ne devant pas dépasser les 35 ans, Bachar al-Assad a été contraint de passer des tests médicaux généraux pour certifier de ses excellentes conditions.

Son vol a duré 40 minutes avant d’atterrir à la base aérienne russe de Hmeimim en Syrie.

Des unités de l’armée arabe syrienne, en collaboration avec les forces alliées, se sont totalement emparées, de Massaken Hanano et de la zone périphérique à Alep, après y avoir éliminé les derniers rassemblements des terroristes, a assuré samedi une source militaire, citée par l’agence syrienne Sana.

Retour probable de l’aviation russe à Hamedan

Parallèlement, le président de la commission de défense du Conseil de la Fédération (chambre haute du Parlement russe) Viktor Ozerov a déclaré, samedi 26 novembre, que si le porte-avions Amiral Kouznetsov quittait le large de la Syrie pour effectuer une nouvelle mission dans une autre région, la Russie pourrait mener ses opérations contre Daech à partir de la base aérienne iranienne de Nojeh à Hamadan.

Plus tôt dans la journée, le ministre iranien de la Défense, Hossein Dehghan, avait annoncé que Téhéran pourrait donner son feu vert à la Russie pour l’utilisation de la base de Nojeh.

Depuis le 30 septembre 2015, la Russie aide le gouvernement du président syrien, Bachar al-Assad, à combattre les groupes terroristes.

Début août 2016, l’Iran a autorisé, pendant une semaine, l’utilisation par la Russie de la base aérienne de Hamadan pour mener des opérations anti-Daech en Syrie.

27 novembre 2016

Al Manar


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>