COMITE VALMY

Accueil du site > - ANTI-IMPERIALISME - Solidarité entre les peuples et nations (...) > Marie Debs : La guerre en Afghanistan et au Pakistan

Source : Journaux de guerre de Marc LEMAIRE

Marie Debs : La guerre en Afghanistan et au Pakistan

mercredi 11 août 2010, par Comité Valmy


Enfant afghan victime des occidentalistes


Dans cette guerre menée pour dominer l’économie mondiale afin de pouvoir sortir de la crise, l’Afghanistan et la Pakistan ont une position stratégique, non seulement parce que ces deux pays sont placés aux frontières de l’Iran (et, par suite, sur la route du pétrole), mais en raison des richesses en matières premières, découvertes récemment.

En effet, les centres de recherche scientifique et les sociétés étasuniennes ont recensé, depuis 2007, des gisements de métaux précieux et nécessaires pour les industries de pointe. D’où, la concentration des bases américaines dans les régions de l’Est et du Sud-ouest de l’Afghanistan ne relève pas d’un pur hasard.

Et, tandis que les populations afghanes et pakistanaises vivent dans une pauvreté insupportable, leur sol contient pour plus de 2000 milliards de dollars les matières premières suivantes[1][1] : fer, mercure, cuivre, émeraude, rubis, or et argent, bauxite et marbre… Mais, les plus importantes restent, sans aucun doute, celles utilisées dans certaines industries électroniques, et qui faisaient la gloire de la Chine, en plus du lithium qui peut être à l’Afghanistan ce que le pétrole est à l’Arabie saoudite.

Ainsi se comprend la nouvelle phase de la guerre en Afghanistan qui revêt pour l’administration de Barak Obama une importance égalant la guerre de l’Irak pour G W Bush ; cette guerre qui va coûter pour l’année en cours, dit-on, 69 milliards de dollars au peuple américain et qui est toujours menée sous le titre de la lutte contre le terrorisme et “Al Qaëda”…

Cette nouvelle guerre impérialiste a, cependant, laissé rapidement ses traces dans les hautes sphères de l’armée des Etats-Unis, aboutissant à des changements qui ne manqueront pas d’avoir de graves répercussions sur la situation militaire en Afghanistan, mais aussi sur la situation politique à Washington.

En effet, un groupe de dirigeants, tant politiques que militaires, voient dans le projet de Barak Obama de poursuivre la guerre et de renforcer la présence militaire dans ce pays va augmenter les massacres sans pour autant donner la victoire. Il faut dire que l’opposition à cette guerre est bien présente parmi les dirigeants du parti démocrate, parce qu’ils trouvent qu’elle coûte déjà assez cher à leur pays, surtout qu’elle commence à s’étendre au Pakistan avec les promesses faites par Obama au gouvernement de ce pays, pour l’aider soi-disant à se débarrasser des “ révoltés afghans” qui ont investi ses frontières occidentales… tandis que le but réel est d’empêcher l’Inde (ou la Chine) de supplanter les multinationales étasuniennes auprès du gouvernement afghan en ce qui concerne les concessions sur les gisements des métaux précieux.

[2][1] Que le gouvernement de Karzaï tente d’exploiter à son profit avec certains “amis” de Washington.

Marie Debs

3 août 2010

Le Comité des relations internationales du Parti Communiste libanais


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette