COMITE VALMY

Accueil du site > - EURO DICTATURE OCCIDENTALISTE et OTAN : En sortir pour s’en (...) > Des officiers étrangers piégés à Alep PressTV

Des officiers étrangers piégés à Alep
PressTV

vendredi 9 décembre 2016, par Comité Valmy


Drapeau du Hezbollah d’Irak.

Des officiers étrangers piégés à Alep

Selon les sources médiatiques syriennes, le mouvement "Al-Nojaba" a envoyé dimanche 2 000 effectifs "ayant reçu une formation spéciale" à Alep.

La bataille du sud d’Alep oppose l’armée syrienne aux terroristes de Fatah al-Chaam (autrefois appelé Front al-Nosra) et à 21 autres groupes terroristes réunis au sein de Jaish al-Fatal.

Ces terroristes mènent depuis une semaine des assauts consécutifs contre le sud-ouest d’Alep.

Les terroristes se sont infiltrés dans la localité de Ramousseh mettant en péril le siège sans pour autant pouvoir pénétrer dans l’est d’Alep.

Dans les heures suivant cette annonce, le Hezbollah libanais a annoncé avoir envoyé une force spéciale dite "bataillon Rezwan" dans la région d’al-Hamadaniyeh à l’ouest d’Alep.

Ce déploiement a été suivi d’un autre déploiement, celui de 2 000 effectifs de "Al-Nojaba" d’Irak à Alep.

Les forces de ce bataillon ont déjà participé à la libération de certaines localités de Rif d’Alep

Les sources syriennes affirment que la bataille intense que mène les terroristes vise à libérer les officiers turcs et occidentaux pris au piège à L’est d’Alep.

L’agence Fars affirme que "certains cadres de Jaish al-Fatah ont réussi à échapper le siège de l’est d’Alep.

Les points stratégiques du sud d’Alep restent sous contrôle de l’axe de la Résistance.

7 décembre 2016


***

RusRéinfo :

Arrivée de nouvelles unités navales US en Syrie

Destinées à une évacuation des instructeurs occidentaux
actuellement pris au piège à Alep ?

Plusieurs navires de débarquement US, dont le plus grand navire d’assaut amphibie au monde USS Wasp sont arrivés au large de la Syrie. Ils représentent 4.000 soldats, des hélicoptères de transport et d’attaque militaire, ains que des chasseurs-bombardiers à décollage vertical Harrier et des appareils amphibie. Le but officiel du déploiement est de « maintenir la sécurité des alliés dans la région ».

Ce déploiement est-il destiné à de nouvelles opérations, ou plutôt à une évacuation des instructeurs occidentaux actuellement pris au piège à Alep ?

Dans cette seconde hypothèse, les opérations de sauvetage impliqueront l’envoi de commandos américains dans les quartiers d’Alep, sous le feu des forces syriennes et des forces spéciales Russes. Avec les risque que cela comporte.

8 décembre 2016


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>