COMITE VALMY

Accueil du site > - ANTI-IMPERIALISME - Solidarité entre les peuples et nations (...) > Sondage : La moitié des Roumains estime que la vie était meilleure sous le (...)

Sondage : La moitié des Roumains estime que la vie était meilleure sous le communisme

dimanche 26 septembre 2010, par Comité Valmy



Cinq Roumains sur dix estiment que la vie en Roumanie était meilleure sous le régime communiste qu’à présent, selon un sondage publié jeudi, qui révèle une perception "plutôt positive" de cette époque par la population. "La moitié des personnes interrogées affirme que la vie en Roumanie était meilleure avant décembre 1989 (date de la chute du communisme, ndlr) alors que 23 % considèrent que c’était pire, et 14 % que c’était pareil", précise l’Institut d’investigation des crimes du communisme et de la mémoire de l’exil roumain (IICCMER), qui publie ce sondage avec l’institut CSOP.

L’IICCMER affirme toutefois que l’étude "ne peut pas être lue unilatéralement comme le signe unique d’une nostalgie pour le régime communiste". La crise économique qui frappe actuellement la Roumanie est aussi un "élément extrêmement important" pour expliquer ces résultats, poursuit l’institut. Selon le sondage, les raisons principales pour lesquelles les personnes interrogées affirment que la vie était meilleure sous le communisme sont la sécurité de l’emploi (62 %), le niveau de vie (26 %) et l’accès à la propriété (19 %).

Informer de "manière nuancée et responsable " sur la période communiste

Les chercheurs précisent que la Roumanie se situe dans la moyenne est-européenne en ce qui concerne la perception de cette période. Selon une enquête publiée en 2009, 72 % des Hongrois pensaient que le présent était pire que la période communiste, 62 % des Bulgares et Ukrainiens ayant le même avis. Les Roumains interrogés mentionnent aussi les aspects négatifs du régime communiste (1945-1989) : "le manque de liberté (69 %), d’aliments et d’informations (11 %). Par ailleurs, 25 % estiment que le dictateur communiste Nicolae Ceausescu "a fait du bien à la Roumanie", contre 15 % qui affirment qu’il "a fait du mal" au pays.

L’étude a été réalisée entre fin août et début septembre sur un échantillon de 1.133 personnes âgées d’au moins 15 ans. Soulignant que la population dispose d’un "accès limité aux informations", l’Institut estime que les autorités et les médias ont le devoir d’informer de "manière nuancée et responsable" sur la période communiste afin que la société assume ce passé complexe.

Source : AFP - Publié le 23/09/2010


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>