COMITE VALMY

Accueil du site > - EURO DICTATURE OCCIDENTALISTE et OTAN : En sortir pour s’en (...) > Le président syrien a rendu sa Légion d’honneur à la France vassalisée (...)

Le président syrien a rendu
sa Légion d’honneur à la France vassalisée
PressTV

vendredi 20 avril 2018, par Comité Valmy


Le gouvernement de Damas affirme, jeudi 19 avril, que le président syrien a rendu sa décoration attribuée par un « régime esclave » des États-Unis. ©AFP

Le président syrien a rendu
sa Légion d’honneur à la France

Le président syrien rend à la France sa Légion d’honneur qu’il considère comme une vulgaire breloque.

Le gouvernement syrien a annoncé, jeudi 19 avril, que le président syrien avait rendu sa décoration attribuée par la France en 2001.

« Le ministère syrien des Affaires étrangères et des Expatriés a officiellement rendu à la République française, par le biais de l’ambassade de Roumanie à Damas, qui parraine les intérêts français en Syrie, la décoration de grand-croix de la Légion d’honneur accordée au président Bachar el-Assad par l’ancien président français Jacques Chirac », indique la présidence dans un communiqué, cité par l’AFP.

L’agression tripartite a renforcé le pouvoir syrien et discrédite ses adversaires internes et externes. ©reseauinternational

La décision de rendre la Légion d’honneur a été prise après « la participation de la France à l’agression tripartite aux côtés des États-Unis et du Royaume-Uni contre la Syrie le 14 avril », toujours selon l’AFP.

Washington, Paris et Londres ont effectué des frappes contre des sites présentés comme liés au programme d’armement chimique syrien en représailles à une attaque chimique présumée le 7 avril à Douma. Attaque que le régime syrien dément.

La France a engagé le 16 avril une procédure de retrait de la Légion d’honneur au président Assad, deux jours après la participation de Paris aux frappes contre des sites du régime syrien.

« Il n’est point d’honneur pour le président Assad de porter une décoration attribuée par un régime esclave [...] des États-Unis qui soutient les terroristes », indiquait la présidence.

La Légion d’honneur, un instrument politique

Le président syrien avait été fait grand-croix (le plus haut grade) de la Légion d’honneur par le président Jacques Chirac en 2001, peu après avoir succédé à son père Hafez el-Assad à la tête du pays.

Les réelles causes de l’attribution de la Légion d’honneur restant secrètes pour le grand public, il semble que cette décoration sert plus à ceux qui l’attribuent qu’à ceux qui la reçoivent.

C’est donc à se demander pourquoi la France n’a pas procédé au retirement de la Légion d’honneur du prince controversé saoudien, Mohammed ben Nayef Al Saoud, décoré en 2016 par l’ancien président, François Hollande. Une décision alors prise en connaissance de cause. Les innombrables atrocités du royaume wahhabite contre les innocents ne semblent pas être un argument suffisamment fort pour le jeune président français pour entreprendre une telle procédure contre les Saoudiens.

20 avril 2018


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette