COMITE VALMY

Accueil du site > > Opinion : Au-delà de la guerre des trois, Sarkozy, Copé, Fillon

Opinion :
Au-delà de la guerre des trois, Sarkozy, Copé, Fillon

vendredi 11 octobre 2013

Si la gauche tangue sérieusement, son pendant, la droite est en pleine tempête. Sarkozy se croît maître de l’UMP depuis qu’il a ramené 11 millions d’euros, Fillon, même si cela n’est pas dans son caractère, entre en guerre contre l’ancien Président et Copé suppute qu’il serait, pourquoi pas, un fédérateur…Et j’oubliais, la Droite forte qui pour ne rien arranger ne cesse pas de se rapprocher du Front National.

Que sortira de cette guerre des trois ? Rien ou plus exactement une bouillie de chat.
Ni l’UMP, ni le PS n’ont compris qu’à force de se ressembler, de vider tout ce qui faisait leur identité respective, d’abandonner des pans entiers de leur électorat, ils ne pouvaient à terme que faire le jeu du Front national. Il ne sert strictement à rien de dire que voter Front national, c’est être contre la France quand dans le même temps et pendant des années les mêmes hommes ne cessèrent d’approuver les délégations de souveraineté, de jouer les gros bras contre les migrations non souhaitées alors qu’ils signent à tour de bras toutes les autorisations. Manuel Valls, vient de le démontrer…
Il faudrait que les militants du PS et de l’UMP chassent les dirigeants de leurs partis, ce serait une première chose au lieu de se livrer à je ne sais quelle adoration devant, par exemple, un Sarkozy qui fut si néfaste pour la patrie ! Aux militants de faire leurs rois plutôt que de les subir. On ne me fera pas croire qu’il n’y a pas dans ces partis d’autres femmes et hommes que les tristes sires actuels...

Jean Vinatier
jeudi 10 octobre 2013
Seriatim


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette