COMITE VALMY

Accueil du site > - ANTI-IMPERIALISME - Solidarité entre les peuples et nations (...) > Nucléaire iranien : une menace "exagérée" (ElBaradei) Source RIA (...)

Nucléaire iranien : une menace "exagérée" (ElBaradei) Source RIA Novosti

mercredi 2 septembre 2009

MOSCOU, 2 septembre - RIA Novosti.

La menace nucléaire iranienne est exagérée, car rien ne prouve aujourd’hui que Téhéran est sur le point de mettre au point la bombe atomique, estime le directeur général sortant de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) Mohamed ElBaradei.

"Je pense que cette menace est très exagérée", a-t-il notamment indiqué dans une interview à la revue américaine Bulletin of the Atomic Scientists.

Dans cet entretien publié mardi dernier, M. ElBaradei admet que l’Iran doit être plus transparent avec l’AIEA et la communauté internationale en raison des inquiétudes suscitées dans le monde par son programme nucléaire controversé.

"Mais l’idée que demain, à notre réveil, l’Iran aura l’arme nucléaire ne résiste pas à l’épreuve des faits", a déclaré le chef de l’organisation onusienne de surveillance atomique.

M. ElBaradei avait autrefois déclaré que l’AIEA ne disposait toujours pas d’informations suffisantes pour affirmer que le programme nucléaire iranien comportait une composante militaire et que ce point restait encore à élucider.

Quoi qu’il en soit, M.ElBaradei confirme que l’Iran continue à se doter de centrifugeuses d’enrichissement d’uranium, mais que les conditions de travail des inspecteurs de l’AIEA en Iran se sont améliorées, indiquant que les inspecteurs ont été autorisés, par exemple, à inspecter un réacteur nucléaire en construction.

Les Etats-Unis et leurs alliés occidentaux accusent l’Iran de profiter de son programme de production d’énergie nucléaire civile pour développer secrètement des armes nucléaires. L’Iran dément cette accusation et insiste sur le fait que son programme nucléaire est un programme pacifique et strictement civil.

M. ElBaradei est à la tête de l’AIEA depuis 12 ans, il a reçu le Prix Nobel de la paix en 2005 et sera remplacé fin novembre par Yukiya Amano, ancien diplomate japonais.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>