COMITE VALMY

Accueil du site > > La France a tenté au Conseil de sécurité une résolution contre le Hezbollah Al (...)

La France a tenté au Conseil de sécurité une résolution contre le Hezbollah
Al Manar

vendredi 30 janvier 2015

La France a tenté au Conseil de sécurité une résolution contre le Hezbollah

Alors que le Liban a déposé une plainte au Conseil de sécurité contre le bombardement israélien du sud du Liban et l’assassinat du casque bleu espagnol des forces de la FINUL, la France, toujours fidèle à ses habitudes coloniales, joue un rôle ambigu et partial envers le Liban.

En effet, Paris a surpassé ses alliés occidentaux lors de la réunion du Conseil de sécurité de l’ONU concernant la situation au Liban-sud suite à la riposte du Hezbollah contre les forces d’occupation israélienne dans les hameaux de Chébaa occupés.

Hormis le fait que la réunion s’est tenue à la demande de la France, mais de plus, l’ambassadeur français au Conseil de sécurité, François Delatre, a tenté de faire pression sur les pays membres, afin d’adopter une résolution condamnant la riposte du Hezbollah et la qualifiant de « violation de la 1701 qui risque de causer une escalade ».

Toutefois, la diplomatie libanaise, avec le soutien de la Russie et de la Jordanie, a réussi à freiner la poussée française et à réorienter les efforts vers une déclaration « équilibrée ». Le texte s’est contenté d’exprimer « une préoccupation » et « invité les deux protagonistes à faire preuve de retenue et à respecter la résolution 1701 », ont rapporté des sources libanaise citées par le quotidien libanais alAkhbar .

Or, la France semble exceller dans son rôle de double face : d’un côté elle fait preuve d’une intransigeance contre le Hezbollah au Conseil de sécurité, de l’autre, elle tient à dialoguer avec lui avec la visite attendue de Giro en Février, pour discuter des élections présidentielles.

Sans compter que l’ambassadeur de France au Liban, Patrice Paoli a essayé, après le raid israélien de Quneitra de sonder les réactions du Hezbollah, sans toutefois réussir à obtenir de réponse de sa part, avant de disparaitre de vue après l’opération de Chébaa.

Source : Médias
30-01-2015


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>