COMITE VALMY

Accueil du site > > Barak crée une polémique en "Israël" : l’armée a refusé d’attaquer l’Iran Al (...)

Barak crée une polémique en "Israël" :
l’armée a refusé d’attaquer l’Iran
Al Manar

lundi 24 août 2015

Barak crée une polémique en "Israël" :
l’armée a refusé d’attaquer l’Iran

L’ancien ministre israélien de la guerre Ehoud Barack a crée une polémique en "Israël" en révélant vendredi soir à la deuxième chaîne publique Aroutz 2 que le Premier ministre Benjamin Netanyahou et lui-même ont été prêts à deux reprises, en 2010 et 2011, à lancer une attaque contre les installations nucléaires iraniennes, mais que des membres du cabinet restreint de sécurité s’y sont opposés.

Ce plan aurait été approuvé par Netanyahu, mais n’avait pas obtenu l’approbation des ministres membres du cabinet restreint de sécurité, Yuval Steinitz et Moshe Yaalon, les actuels ministres de l’Energie et de la guerre. La planification de ces attaques aurait été faite entre 2009 et 2010.

Un autre plan d’attaque aurait été annulé en 2012, au moment où l’armée israélienne menait un exercice militaire avec les forces américaines, sous prétexte qu’une offensive contre l’Iran pourrait créer un malaise entre l’entité sioniste et son principal allié, a indiqué Barak.

Steinitz et Yaalon se seraient rétractés au moment crucial lorsque le cabinet restreint devait prendre sa décision, forçant Barak et Netanyahou à annuler l’opération.

Yaalon et Steinitz ont refusé de faire tout commentaire sur les propos de Barak.

Les deux hommes ont publié un communiqué exprimant leur inquiétude quant à la manière dont le contenu des discussions du Cabinet a été autorisé à être diffusé par la censure militaire.

Selon Barak, un autre facteur important qui a court-circuité l’attaque israélienne sur les installations nucléaires de l’Iran, à savoir : l’opposition de l’ancien chef d’état-major Gabi Ashkenazi.

Le commandant en chef de l’armée d’occupation avait déclaré que les exigences de l’opération étaient "au-delà du seuil de la capacité opérationnelle de l’armée."

24-08-2015


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette