COMITE VALMY

Accueil du site > > Assassinat d’Henri Curiel : la famille demande la réouverture de l’enquête - (...)

Assassinat d’Henri Curiel : la famille demande la réouverture de l’enquête - L’Humanite.fr

mercredi 28 octobre 2015

Le militant Henri Curiel a été assassiné à 63 ans, le 4 mai 1978.
Photo Gérard Fouet/AFP

Assassinat d’Henri Curiel :
la famille demande la réouverture de l’enquête

La famille d’Henri Curiel, assassiné en 1978 en plein Paris, a déposé plainte pour demander la réouverture de l’enquête sur cet assassinat non élucidé.

"Nous avons déposé plainte avec constitution de partie civile vendredi", a indiqué l’avocat de la famille, Me Bourdon. "Il est difficile d’imaginer que de nouvelles investigations ne soient pas entreprises après les révélations du livre "Le roman vrai d’un fasciste français", a-t-il ajouté.

Dans cet ouvrage, paru en mai, René Resciniti de Says, membre de l’Action française décédé en 2012, revendique l’assassinat du militant d’extrême gauche Pierre Goldman et celui d’Henri Curiel. Selon ce témoignage posthume, recueilli par le journaliste Christian Rol, René Resciniti de Says aurait agi sur ordre de Pierre Debizet, patron du SAC, le service d’ordre du parti gaulliste. "Ce témoignage déterminant rend indispensable la réouverture de l’enquête", a souligné Me Bourdon. "Il y a des personnes qui sont encore vivantes dans l’entourage de celui qui s’auto-désigne comme l’assassin", a-t-il relevé.

Le 4 mai 1978, Henri Curiel est assassiné à la sortie de son domicile par deux hommes armés. L’assassinat est revendiqué par un mystérieux groupe d’extrême-droite "Delta", mais les auteurs ne seront jamais identifiés. Conclue par un non-lieu en 1992, puis rouverte dans les années 2000 sur la base de nouveaux témoignages, l’enquête a été une nouvelle fois classée sans suite en 2009.

Né en 1914 au Caire, Henri Curiel a soutenu le FLN pendant la guerre d’Algérie en rejoignant le réseau fondé par Francis Jeanson, "Les porteurs de valise". Arrêté en 1960, puis libéré après la signature des accords d’Évian, il fut l’une des chevilles ouvrières des mouvements de libération des années 1960 et 1970 en Afrique, Asie et Amérique latine.

26 octobre 2015


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>