COMITE VALMY

Accueil du site > UNION DU PEUPLE DE FRANCE - Arc Républicain de Progrès > « C’est la ruralité que l’on massacre »

« C’est la ruralité que l’on massacre »

dimanche 13 décembre 2009

Source : La Dépèche du Midi - Publié le 13/12/2009 03:47 | J.R.

Social. La coordination de défense de la Poste mobilisée.

Pour le comité de défense de la Poste , il s ’ agit d ’ être < vigilant contre les coups en douce > et de mobiliser la population sur le déshabillage du monde rural .

L’assemblée générale de l’association des maires de l’Aude, hier matin, a été l’occasion, pour la coordination départementale de défense de la Poste de faire entendre sa voix auprès des édiles mais aussi du préfet, Anne-Marie Charvet.

C’est ainsi que dès 9 heures du matin, avec leurs camarades de la CGT FAP, les membres de la coordination ont pris place devant l’ancienne mairie, rue Aimé-Ramond. Il s ont distribué les désormais fameuses cartes postales adressées au président de la République qui, dans la foulée du référendum, sont censées réaffirmées le « non » presque global à la privatisation du service postal public. A l’heure actuelle, sur 70 000 cartes distribuées, 45 000 sont revenues dans le département. Après le 31 janvier, nous enverrons le tout, pesé et comptabilisé par un huissier, à Sarkozy. L’objectif, au plan national, est d’obtenir 5 millions de pétitionnaires. Et c’est largement réalisable. Plus les gens savent, plus, en effet, ils adhèrent à la cause du collectif.

La dernière nouvelle est tombée vendredi. La direction de la poste va supprimer 4 postes de plus sur le secteur de Sigean en début d’année. « Il est temps que l’on cesse de nous raconter des fables ! Ce qui se passe, c’est un massacre de la ruralité. Chez moi, il n’y a pas l’ADSL. Et vous savez quoi ? POur que les gens puissent téléphoner avec leurs portables, j’ai fait monter un tas de pierres à l’entrée du village », dit le maire de Camplong, Serge Lépine. Même discours pour le maire de Douzens, président de la coordination, Philippe Rappeneau. « On est pas prêt de lâcher le morceau et nous comptons bien être force de propositions. En outre, nous assurons une veille pour éviter les coups en douce de la direction de la Poste. Courant janvier, nous mènerons des actions concrètes et ce jusqu’à la prochaine commission départementale en février », dit-il.

D’ici là, en plus de la distribution des cartes postales, la mobilisation se poursuit. Le 22 janvier, à Narbonne, un train sera arrêté en gare et chargé de courrier en direction de l’Elysée. D’autre part, une motion est actuellement distribuée au personnel de la Poste. Les personnels devront la signer et la remettre à leurs chefs de service. « En 2009, 32 emplois ont été supprimés dans le département. En quelques années, l’on est passé de 220 à 29 directeurs d’établissements. C’est révélateur. L’avenir de la Poste dans l’Aude, surtout dans le monde rural, est menacé ! » Dans la foulée de cette intervention sur la voie publique, les membres du comité, élus de droit, ont profité de l’AG des maires pour interpeller le préfet de l’Aude, Anne-Marie Charvet.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>