COMITE VALMY

Accueil du site > - ANTI-IMPERIALISME - Solidarité entre les peuples et nations (...) > Afghanistan : l’Otan termine 2009 dans le sang et la tourmente - De Karim (...)

Afghanistan : l’Otan termine 2009 dans le sang et la tourmente - De Karim TALBI (AFP) – 31 décembre 2009

samedi 2 janvier 2010

KABOUL — Pertes record, attentat suicide au coeur d’une base américaine, accusations de "meurtres" de civils afghans : les forces internationales en Afghanistan, qui commencent à recevoir les renforts promis par Barack Obama, terminent l’année 2009 dans le sang et la tourmente.

Les revers se sont accumulés ces derniers jours pour les forces internationales, quelques semaines après l’annonce par le président américain et ses alliés de l’Otan de l’envoi de près de 40.000 soldats pour tenter d’endiguer l’insurrection menée par les talibans, qui gagne du terrain et en intensité.

L’annonce de la mort de dix civils, dont huit adolescents, dans une opération dans l’est de l’Afghanistan a provoqué en début de semaine la colère du président afghan Hamid Karzaï, qui a accusé les forces internationales.

La publication d’un rapport officiel confirmant ces accusations a suscité une polémique, l’Otan tardant à avouer les faits avant de reconnaître qu’une opération s’était déroulée mais que ses soldats s’étaient contentés de riposter à des tirs de personnes "en âge de combattre".

Jeudi, les autorités afghanes ont annoncé qu’elles enquêtaient sur la mort possible d’autres civils dans une frappe aérienne de l’Otan près de Lashkar Gah, dans le sud.

L’affaire de Kunar a déjà provoqué l’émoi dans le pays. Trois manifestations, mercredi à Jalalabad (est) et Kaboul et ce jeudi à Asadabad, capitale de Kunar, ont réuni des centaines d’étudiants protestant aux cris de "Obama, tu es le grand Satan" et "Obama, retire tes troupes d’Afghanistan".

Mardi, c’est le contingent canadien basé à Kandahar, un fief taliban dans le sud afghan, qui a été visé. Quatre soldats et une journaliste canadienne ont péri dans l’explosion d’une bombe au passage de leur véhicule blindé.

Le lendemain, les talibans ont frappé un grand coup en tuant huit Américains, travaillant pour la CIA selon le Washington Post, sur une base militaire de la province de Khost, dans le sud-est.

Selon un porte-parole des talibans, Zabihullah Mujahid, l’homme, nommé "Samiullah" a actionné sa ceinture au milieu "d’agents de la CIA".

Les attaques sur les entrées des bases américaines sont fréquentes mais il est extrêmement rare qu’un attentat soit perpétré à l’intérieur même d’une de ces bases, où les conditions de sécurité sont très strictes.

Avant même ces deux attaques, les forces internationales avaient déjà établi, de très loin, un record de pertes depuis leur arrivée en 2001, avec 512 morts, contre 295 en 2008 qui était déjà une année record, selon un décompte de l’AFP établi à partir du site internet spécialisé icasualties.org.

L’armée américaine à elle seule a vu le nombre de ses soldats disparus dans le cadre de la guerre doubler avec 311 morts en 2009, contre 155 en 2008.

Le nombre de soldats américains et de l’Isaf doit être porté de 113.000 à 150.000 en 2010 afin de combattre l’insurrection des talibans.

Or avec l’augmentation du nombre de troupes engagées, les pertes américaines devraient encore augmenter, préviennent plusieurs experts.

Même le chef d’état-major interarmées américain, l’amiral Michael Mullen, en visite en Afghanistan le 14 décembre, avait prévenu qu’il fallait s’attendre au retour d’un nombre croissant de cercueils aux Etats-Unis.

"Cette mission sera beaucoup plus difficile qu’elle ne l’était il y a un an" pour les soldats américains, avait-il admis.

"J’ai dit à nos troupes de se préparer à plus de combats et à plus de pertes", car "l’insurrection est devenue plus violente, plus étendue, plus sophistiquée" et les talibans "plus efficaces", avait-il ajouté.

1 Message

  • Lorsque que l’armée soviétique était présente dans ce pays, à la demande du gouvernement de l’époque dirigé par Babrak Karmal, réitérée quatre fois,et validée par un accord mutuel d’assistance en cas d’agression et antérieur à l’installation dudit gouvernement, il se produisit une hostilité démente, irrationnelle. Que n’a-t’on pas entendu comme contrevérité du genre"la révolution ne doit pas s’exporter..." ou "les troupes soviétiques envahissent l’Afghanistan.." comme si un contingent de 100000 soldats pouvaient contrôler un pays très montagneux et aussi vaste. Ils répliquaient quand ils étaient attaqués par les bandes armées de MASSOUD ET BEN LADEN. D’ailleurs, faut-il le préciser elles aidaient le pays à se construire,routes, écoles etc. Les jeunes filles étaient vêtues à l’européenne pour fréquenter l’université. Mais de cela peu de médias ont eu le réflexe éthique de l’information. Mensonges et manipulations ont malheureusement été le lot commun et permanent infligés au peuple. La stratégie US dans ce pays est tout à fait conforme à la nature du système impérialiste c’est à dire exterministe, il n’en faut pour preuve que le tir de missiles en direction de participants à un mariage qui a fait une soixante de morts il y a quelques mois. Mais, comme au vietnam, il subira une défaite cinglante.

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>