COMITE VALMY

Accueil du site > - ANTI-IMPERIALISME - Solidarité entre les peuples et nations (...) > 2,5 millions de militaires soviétiques morts dans les camps allemands (...)

2,5 millions de militaires soviétiques morts dans les camps allemands (Défense)

vendredi 15 janvier 2010

Source : MOSCOU, 15 janvier - RIA Novosti

Plus de 2,5 millions de prisonniers soviétiques sont décédés dans les camps allemands contre 420.000 militaires allemands faits prisonniers par l’Armée rouge, a confié vendredi à RIA Novosti le général Alexandre Kirilline, responsable du ministère russe de la Défense.

"Plus de 2,5 millions de prisonniers de guerre soviétiques ont trouvé la mort dans les camps allemands et 1,8 million ont regagné leur patrie, dont 234.000 ont été condamnés par la suite sous l’accusation de collaboration avec les nazis", a-t-il affirmé.

D’après le général, "en mai 1945, l’Union soviétique comptait 8,5 millions de prisonniers allemands, dont 8 millions s’étaient rendus après la prise de Berlin. Une partie d’entre eux ont été immédiatement relâchés et les autres, envoyés en URSS pour rétablir l’économie du pays. 420.000 prisonniers allemands sont décédés en captivité", a-t-il affirmé.

Selon les informations disponibles au 1er janvier 2010, l’Union soviétique a perdu dans la Seconde guerre mondiale au total 26,6 millions de personnes, dont 8,8 millions sur les champs de bataille. Les pertes de la Wehrmacht ont atteint 5 millions de personnes, les pertes totales de l’Allemagne nazie étant de 12 à 13 millions.

4 Messages de forum

  • Ce sont les soldats et les officiers de l’Armée Rouge qui aux prix de lourds sacrifices et avec courage de STALINGRAD à BERLIN ont ecrasé les armées Nazies.Le monde leur doit son salut.Nous devons nous en souvenir et honorer leur memoire.

    VIVE LA REPUBLIQUE ET VIVE L’AMITIE FRANCO RUSSE.

  • Ca n’empêche pas l’anti-communisme viscéral de se manifester toujours chez nos "élites". Combien touchent de la NED pour abonder encore à ce préhistorique et bien commode rejet ?...
  • Ils sont morts pour notre liberté, ils ont droit à notre reconnaissance éternelle. Sans les sacrifices de la Glorieuse armée Rouge et du peuple Soviétique, le capitalisme aurait (déjà) envahi l’Europe en 1945.
  • Je n’ai pas oublié, enfant, il y avait une carte du monde fixée au mur, nous avions consigne de l’arracher et de la cacher si des boschs se présentaient dans le secteur. Il y avait des épingles plantées dans cette carte avec des petits drapeaux indiquant la résistance Soviétique et enfin la joie immense après l’héroïque victoire de Stalingrad. Maintenant ils sont foutus ! Je n’ai pas oublié l’arrivée des Yankees et ces réflexions de nombreux adultes « ceux-là ne valent guère mieux, ou, ils viennent prendre la place des boschs. Il y a toujours dans l’histoire comme dans la vie, retour de la vérité, merci pour ce fait. Et ceux qui bavent sur Staline, ne seraient-ils pas des fils de collabos ? Peut-être ne lui pardonnent-ils pas d’avoir écrasé leurs copains ?

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>