COMITE VALMY

Accueil du site > - ANALYSES MARXISTES, documents et apports communistes > « Mort pour l’Allemagne ! » Par Jean Lévy

« Mort pour l’Allemagne ! » Par Jean Lévy

samedi 10 avril 2010

Deutschland Uber Alles


« Mort pour l’Allemagne ! »

C’est dans ces termes que la chancelière du nouveau Reich, Angela Merkel, qualifie le décès de plusieurs militaires de la Bundeswehr, survenu en Afghanistan.

C’est Arte, dans son bulletin d’information de 19 heures, vendredi 9 avril, qui nous en donne la primeur.

Et nous qui pensions que les contingents étrangers étaient venus dans ce pays pour le « libérer du joug des talibans », pour permettre aux femmes de s’habiller chez Dior ou Balanciaga, de donner toutes les chances aux filles de poursuivre leurs études jusqu’à la prestigieuse Université d’Heildelberg…

L’aveu de madame Merkel remet les pendules à l’heure.

Ses soldats sont venus à Kaboul pour installer les multinationales allemandes au cœur du pays et pour affirmer la nouvelle puissance de l’Allemagne dans le monde.

Les multiples « dérapages » des militaires allemands, massacrant moult civils, femmes et enfants afghans « par erreur », ne pèsent guère dans la balance de l’histoire, face aux objectifs stratégiques de Berlin.

Que la mort de ces soldats se soit produite le « vendredi saint » au matin, ne les fait pas pour autant, ressusciter. Par contre, ressuscite l’historique « Drang Nach Osten » germanique.

Ainsi les propos de madame Merkel ne font qu’illustrer la nouvelle volonté de puissance de l’Allemagne, en Europe d’abord, et plus précisément au sein de l’Union européenne. Cette volonté s’exprime sans ménagement à l’égard de la Grèce, traitée en Etat paria, dont le peuple doit se plier aux injonctions de Bruxelles et de la BCE, au nom du capital, en priorité allemand.

Soixante-dix ans après la ruée des panzers en France, notre voisine d’outre Rhin fait savoir qu’elle est toujours là.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette