COMITE VALMY

Accueil du site > UNION DU PEUPLE DE FRANCE - Arc Républicain de Progrès > Un autre regard sur la Corée du Nord - Comaguer

Un autre regard sur la Corée du Nord - Comaguer

vendredi 21 mai 2010

Comaguer - CONTRE LA GUERRE, COMPRENDRE ET AGIR Bulletin n° 214– semaine 20 – 2010 - extrait

Madame Margaret Chan, directrice générale de l’Organisation Mondiale de la Santé s’est rendue récemment en République populaire démocratique de Corée (Corée du nord)

Margaret Chan, originaire de Hong Kong, est médecin. Elle a été formée au Canada (Université de l’Ontario). Pour les enfants de la bourgeoisie chinoise anglophone de Hong-Kong, un parcours universitaire au Canada était très habituel. Elle a ensuite suivi, à Harvard, une formation à la gestion des systèmes de santé ce qui lui a valu d’être nommée en 1994 Directrice de l’Administration de la Santé de Hong-Kong avant le retour de la colonie au sein de la République Populaire chinoise (01.07.1997).

Elle a ensuite, sur proposition chinoise, commencé une carrière brillante au sein de l’OMS et le décès soudain de son prédécesseur Lee Jong-wook, mort subitement le 22 mai 2006 en cours de mandat lui a ouvert les portes de la direction générale de l’OMS en Novembre 2006. Les commentaires sur le système sanitaire nord coréen et sur l’état de santé de la population qu’elle a faits au terme de sa visite tranchent nettement avec le discours dominant sur le régime de Pyong Yang. Il ne peut s’agir de simples impressions de voyage à l’issue d’une brève visite (2 jours et demi) puisque la RDPK est adhérente à l’OMS depuis 1973 et depuis 1997 une mission permanente de l’OMS, avec laquelle les autorités locales collaborent sans difficultés, est installée dans le pays. www.dprk.searo.who.int

Ces commentaires ont été faits en public à Genève au siège de l’OMS et repris par des agences de presse. Il en ressort :

1- Que le système de santé nord coréen pourrait être donné en exemple à la plupart des pays en développement

2- Que l’encadrement médical : 1 médecin pour 130 familles et un personnel infirmier nombreux est très satisfaisant. Dans son principe cet encadrement médical et infirmier est organisé à la manière cubaine, c’est-à-dire que les membres du corps médical partagent la vie de leurs patients (même lieux d’habitation, même niveau de vie).

3- Que l’action publique contre les épidémies – la dernière ayant été une épidémie de malaria en 2003 – est très bien organisée et efficace. Il ne va de même pour les campagnes contre le Sida et la tuberculose.

4- Que les campagnes de vaccination touchent plus de 90% des enfants du pays

5- Que les statistiques sur l’état physique de la population nord coréenne (taille, poids…) montrent qu’elle ne souffre pas de malnutrition.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>