COMITE VALMY

Accueil du site > - ANALYSES MARXISTES, documents et apports communistes > 35ème congrès du PCF : eh ben mon vieux !..

35ème congrès du PCF : eh ben mon vieux !..

lundi 21 juin 2010

Vous lirez, ci-dessous, un article publié initialement sur le blog de la section du PCF de Saint-Quentin (Aisne) :

Source : El Diablo

Les communistes sont pris pour des c…

Le cadre : dans une salle de cinéma à la Défense et à quel prix ? 630 mandats à 100 euros, soit 63.000 euros ?

Les communistes étaient au spectacle, aune possibilité de se rencontrer, de discuter. Assis en rangs d’oignons serrés et ne pouvant bouger au risque de déplacer une rangée entière de camarades Rien de prévu pour les délégués, mis à part une fontaine à eau, pas d’accueil café, aucun repas en commun, chacun devait se débrouiller avec des repas hors de prix sur le site de la Défense. Ah si, une réception pour le départ de Marie Georges le vendredi soir mais réservée aux notables…. Une tribune quasiment vide lors du déroulement du congrès, alors qu’un bureau de 108 personnes avait été élu au CN Enfin, le dimanche à 13H, nous avons quand même eu le droit au petit vin blanc et aux petits pains….3 minutes d’échanges avec untel ou untel en fin de congrès…

Voici une image sublime de notre Parti qui en dit long sur ce qu’ils veulent qu’il devienne, un parti comme les autres .

UN CONGRES NON STATUTAIRE ET ILLEGAL.

Le texte alternatif, présenté dans le cadre statutaire et signé par plus de 700 adhérents, avait été oublié (comme sa parution dans “Communiste ») il sera ajouté sur le coin d’une table plus tard dans la journée, avec le titre modifié : de texte alternatif, il devenait “contribution” Les communistes dans les cellules, sections et fédérations n’ont pas eu le droit d’amender ni de voter les textes, texte validés part seulement une petite soixantaine des membres du CN sur 230. Lors du congrès chaque texte pouvait être amendé et voté ligne par ligne, avec des amendements retenus ou pas par deux dirigeants, représentant une commission des amendements non élue et fictive ; Une résolution qui deviendrai la ’feuille de route” des communistes est donc validée…Un semblant de démocratie lamentable Qui étaient les délégués ? Aucune commission des mandats, aucune possibilité d’infos pour connaître la représentation des fédérations…Certaines ayant même refusé de participer.

Finalité : d’un congrès soi disant “d’étape”, la direction essaye de faire acter la continuité de la dilution du PCF dans un “Front de Gauche sulfureux” Une fois de plus les communistes sont trompés par leurs dirigeants.

Il est temps de reprendre notre Parti en main

Voir en ligne : PREMIERE REACTION au congrès détape du PCF : NON STATUTAIRE ET ILLEGAL


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette