COMITE VALMY

Accueil du site > - EURO DICTATURE OCCIDENTALISTE et OTAN : En sortir pour s’en (...) > La Grèce et l’euro - La lettre volée - 24 juin 2010

La Grèce et l’euro - La lettre volée - 24 juin 2010

vendredi 25 juin 2010

Tétradrachme près de 500 ans avant J C

Juste un petit extrait d’une note de Natixis titrée "Que serait-il arrivé à la Grèce, à l’Espagne, à l’Irlande, au Portugal en dehors de la zone euro ? "

Les imbéciles et les partisans les moins imaginatifs de l’Union européenne diront que sans l’euro, et le soutien de la BCE, ils auraient fait faillite. Patrick Artus précise : "il faut se rappeler que s’ils [ces pays] n’avaient pas été dans l’euro, leurs politiques monétaires auraient été beaucoup plus restrictives dans le passé ; et ils ne seraient pas en crise aujourd’hui."

Ben oui. L’euro ne sert qu’à cacher la poussière sous le tapis, il ne règle rien. Pire, le prix à payer après intervention du couple Union européenne/FMI est probablement pire que celui d’une politique monétaire prudente qu’auraient dû adopter Grèce, Portugal, Espagne et alii, sans l’euro. Sortons-en, vite.

Voir en ligne : La note intégrale en français.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>