COMITE VALMY

Accueil du site > - GEOPOLITIQUE > S-300 pour l’Iran : la résiliation des contrats fait perdre 13 mds USD à (...)

S-300 pour l’Iran : la résiliation des contrats fait perdre 13 mds USD à Moscou (expert)

dimanche 10 octobre 2010

S 300

MOSCOU, 7 octobre - RIA Novosti

Les pertes de la Russie dues à l’interruption de la coopération militaire et technique avec l’Iran en application de la résolution 1929 du Conseil de sécurité de l’ONU peuvent constituer entre 11 et 13 milliards de dollars, a déclaré jeudi à Moscou Igor Korotchenko, directeur du Centre d’analyse du commerce mondial des armements.

"Ce montant tient compte des livraisons prévues par les contrats déjà signés et du manque à gagner qui découle de l’annulation des projets prometteurs", a indiqué M.Korotchenko.

En 2001, Téhéran a procédé au rééquipement des forces armées iraniennes. Echelonné sur 25 ans, son programme de modernisation sera financé au niveau de 25 milliards de dollars. "L’industrie militaire russe pouvait compter sur la moitié de cette somme" entre 2010 et 2025, puisque l’Iran envisageait d’acheter des matériels et armements en Russie, a expliqué l’expert.

Sergueï Tchemezov, patron de Rostekhnologuii, holding russe des hautes technologies, a annoncé jeudi que Moscou rembourserait à l’Iran son acompte de 166,8 millions de dollars suite à l’annulation du contrat sur les S-300.

Par ailleurs, l’Iran souhaitait acheter entre 18 et 36 missiles sol-air russes Bouk-M2E (de 250 à 500 M USD de manque à gagner), un millier de missiles sol-air portables Igla (500 M USD) et des radars russes Gamma-DE et Kasta-2E2 (de 100 à 200 M USD).

En janvier 2007, la Russie a livré 29 missiles à petite portée Tor-M1 pour 700 millions de dollars à l’Iran. Si Moscou refuse de fournir les pièces détachées pour ces missiles, il perdra entre 50 et 80 millions de dollars.

L’annulation de la coopération militaire russo-iranienne causera des pertes de 1,8 à 2,2 mds USD pour les équipements antiaériens, de 2,2 à 3,2 mds USD pour les matériels de la Marine, de 3,4 à 3,7 mds USD pour les avions de combats, de 2,1 à 2,5 mds USD pour les armements terrestres et 1,1 md USD pour les hélicoptères, a conclu le responsable.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette