COMITE VALMY

Accueil du site > - ANTI-IMPERIALISME - Solidarité entre les peuples et nations (...) > Colère israélienne contre la visite de Amadi Nejad : victoire au Hezbollah (...)

Colère israélienne contre la visite de Amadi Nejad : victoire au Hezbollah et de l’Iran

mercredi 13 octobre 2010

13/10/2010 Al Manar - Pour la première fois dans l’histoire du Liban, une foule monstre de Libanais et de Palestiniens, tout âge confondu, ont convergé vers la route de l’aéroport pour accueillir un chef d’Etat.

***********

Un député d’extrême droite israélienne, Arié Eldad, a préconisé mercredi d’éliminer le président iranien Mahmoud Ahmadinejad durant sa visite controversée au Liban.

"Si Ahmadinejad se trouve, ne serait ce qu’un seul instant, dans le collimateur d’un soldat de Tsahal (l’armée israélienne), il faut absolument l’empêcher de revenir vivant chez lui", a affirmé au journal en ligne Y-Net cet élu de l’Union Nationale, un parti d’opposition (4 députés sur 120).

"Je préconise la médecine préventive, qui évite des maladies graves. Cette liquidation épargnerait de nombreuses vies", a ajouté Eldad, professeur en médecine et expert en chirurgie plastique. "L’Histoire aurait pris un autre tour en 1939 si un soldat juif avait réussi à abattre Hitler", a encore dit le député, membre de la commission des Affaires étrangères et de la Défense, en soulignant que le président iranien "profite de toutes les tribunes possibles pour menacer d’anéantir Israël".

De son côté, la presse sioniste n’a pas caché l’inquiétude et la colère israélienne face à cette visite iranienne au Liban, y voyant le signe d’une victoire franche du Hezbollah et de la politique de l’Iran. Pour le quotidien "Haaretz", qui a s’est arrêté sur l’ampleur de l’accueil, aussi bien populaire qu’officiel, "cette foule immense et les slogans qu’elle scandait témoigne du large soutien dont bénéficient le Hezbollah et l’Iran au Liban ».

Le "Yediot Ahronot" se penche, quant à lui, sur les impacts de cette visite, en affirmant qu’elle ne pourrait que renforcer la position du Hezbollah dans toute la région.

De son côté, le "Jérusalem Post" souligne que « la première visite officielle d’Ahmadinejad, à Beyrouth, a mobilisé les foules, signe que les politiques régionales de l’Iran sont couronnées de succès". Rappelons que ces derniers jours, les médias occidentaux n’ont pas cessé de prédire l’échec, voire, l’annulation de cette visite.

Pendant ce temps, les Israéliens provoqués par cet événement sans précédent, se préparent à manifester à la frontière avec le Sud Liban contre la visite attendue d’Ahmadinejad à Bint Jbeil.

Le Yediot Ahronot avait souligné que des personnalités politiques et des membres de la Knesset ont lancé plus de 2000 ballons aux couleurs du « drapeau israélien » à la frontière avec le Liban ce mercredi matin, exigeant l’arrestation du président iranien pour ses appels à rayer Israël de la carte.

Quant à l’armée sioniste, elle a renforcé ses patrouilles à la frontière, alors que des unités militaires ont effectué ces derniers jours des manœuvres militaires sur l’occupation de villages syriens.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette