COMITE VALMY

Accueil du site > - ANTI-IMPERIALISME - Solidarité entre les peuples et nations (...) > Cuba a homologué le premier vaccin thérapeutique au monde contre le cancer du (...)

Cuba a homologué le premier vaccin thérapeutique au monde contre le cancer du poumon

mercredi 26 janvier 2011

Cuba a homologué le CIMAVAX-EGF, le premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon, vaccin avec lequel ont été traités plus de 1000 patients dans l’île, a annoncé aujourd’hui l’hebdomadaire Trabajadores.

La responsable du projet de ce vaccin au Centre d’Immunologie Moléculaire (CIM) de La Havane, Gisèle Gonzalez, a expliqué qu’il offre la possibilité de changer le cancer avancé en une « maladie chronique contrôlable ».

Le CIMAVAX-EGF est le résultat de plus de quinze ans de recherches, cible le système lié à la tumeur et ne provoque pas d’effets indésirables sévères, a précisé la spécialiste.

« Il est basé sur une protéine que nous possédons tous : le facteur de croissance épidermique, lié aux processus de prolifération cellulaire, qui sont hors de contrôle quand il y a cancer » a-t-elle précisé.

Gonzalez a indiqué que, comme l’organisme tolère « ce qui lui appartient » et réagit contre « ce qui lui est étranger », il a fallu mettre au point « une composition telle qu’il génère des anticorps contre cette protéine ».

Ce vaccin s’applique au moment où le patient achève le traitement de radiothérapie ou de chimiothérapie et est considéré comme « ultime sans alternative thérapeutique » parce qu’il aide à « contrôler la croissance de la tumeur sans toxicité » a-t-elle précisé.

De plus, il peut être utilisé comme traitement « chronique qui augmente les perspectives et la qualité de vie du patient ».

La chercheuse a signalé qu’après avoir été homologué à Cuba, le CIMAVA-EGF « progresse » dans d’autres pays et la façon d’en appliquer le principe dans le traitement d’autres tumeurs comme ceux de la prostate du col de l’utérus ou du sein est en train d’être évaluée.

source : Cubadebate

Traduit de l’espagnol par Marc Harpon pour Changement de Société

2 Messages de forum

  • Ce travail est intéressant. Le facteur de croissance cité est un facteur de croissance parmi d’autres. Cette voie de traitement est aussi suivie par des groupes de labo occidentaux qui commercialisent un produit à des prix exorbitants soit dit en passant. Ce que je ne comprends pas, c’est 2 choses : 1) pourquoi utiliser cette méthode en situation quasi palliative, et non en première intention et surtout dans une stratégie thérapeutique coordonnée, 2) pourquoi on ne va pas directement à l’essentiel, c’est à dire supprimer la partie de l’hypophyse qui sécrète l’hormone de croissance, très peu utile à l’âge adulte et dont la suppression est très facile à réaliser avec les moyens actuels. En supprimant la sécrétion de cette hormone ou bloque la prolifération cellulaire cancéreuse. Ceci étant dit, ce que ces travaux révèle sur le niveau de recherche des spécialistes cubains est très important et intéressant. Docteur Jacques Lacaze
  • Evidemment, c’est très intéressant même si la remarque du Dr Lacaze est pertinente quant à se demander pourquoi ce traitement n’est pas encore donné en 1ère intention. Mais peut-être cela viendra-t-il si l’inocuité du traitement est mieux établie. N’y connaissant rien en la matière, je ne saurai en dire davantage. Et bravo donc, dans ce cas, à la médecine cubaine. Mais... Mais sur le plan de la forme, quel intérêt y a-t-il à illustrer cet article d’une pseudo "radio thoracique" ? Peut-être est-ce une plaisante provoc ? Espérons que l’amour de la symétrie, fréquente métaphore de "la" perfection, ne soit pas le présage d’autres manipulations, thérapeutiques ou autres, ni celui d’un esthétisme qu’ici on espère simplement inutile.

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>