COMITE VALMY

Accueil du site > - ANTI-IMPERIALISME - Solidarité entre les peuples et nations (...) > Support logistique de l’OTAN pour une agression israélienne au Liban par (...)

Support logistique de l’OTAN pour une agression israélienne au Liban par Marie Debs, du bureau politique du PCL

samedi 2 mai 2009

Le premier mai 2009 au Liban va de pair avec une escalade directe et indirecte de l’agression israélienne contre notre peuple et notre pays.

Au cours des trois dernières semaines et des derniers jours en particulier, on vient de découvrir des réseaux terroristes implantés par Israël au Sud Liban et dans d’autres régions. Ces réseaux ne se limitaient pas à faire de l’espionnage contre la résistance (aussi bien la résistance nationale que la résistance islamique) mais ils organisaient aussi des actions criminelles, des assassinats, des explosions de voitures, etc. pour mener à plus de chaos au Liban, déjà en crise à cause de divisions aiguës. Indirectement, Israël intervient dans la politique intérieure de notre pays par le biais de nouvelles manoeuvres militaires, appelée « Point du changement 3 ». Cette opération concentrera, à la frontière avec le Liban, des centaines d’avions de guerre à côté des troupes au sol.

Les buts de cette opération sont les suivants : D’abord : préparer une nouvelle agression contre le Liban. Ainsi Israël cherche à se venger de la défaite subie lors de sa guerre d’agression de 2006 et mettre fin aux discussions intérieures sur les origines de cette défaite qui a choqué la société israélienne et qui a conduit à l’immigration de nombreux jeunes qui refusaient la guerre.Deuxièmement : influencer la partie de l’opinion internationale qui, jusque maintenant, refuse de voir dans la résistance une forme de « terrorisme ».Troisièmement : influencer l’Union européenne qui, après l’agression brutale contre Gaza, s’est retirée temporairement, de l’application de l’accord de coopération stratégique qui a été réalisé après l’élection du Président français, Nicolas Sarkozy, en France et qui devait être appliqué dès mai 2009.Quatrièmement : influencer l’atmosphère politique au Liban quelques jours avant les élections parlementaires du 7 juin 2009.

L’on vient aussi d’apprendre qu’Israël emploierait pour cette opération quelques bases militaires américaines situées en Méditerranée ainsi qu’un support logistique de la part de l’OTAN. Aussi le parti communiste libanais espère que tous les partis communistes et ouvriers dans les pays qui sont utilisés comme base d’appui aux manoeuvres israéliennes ou qui hébergent les quartiers-généraux de l’OTAN, vont faire ce qui est nécessaire pour limiter ces actions agressives et pour que soit éliminé et pas seulement postposé, l’accord stratégique européen-israélien.

Beyrouth, 30 avril 2009 Marie Nassif-Debs, membre du bureau politique du PCL


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>