COMITE VALMY

Accueil du site > - EURO - DICTATURE : En sortir pour s’en sortir > Pékin ne compte pas dilapider ses réserves pour sauver l’Europe

Pékin ne compte pas dilapider ses réserves pour sauver l’Europe

samedi 3 décembre 2011

PÉKIN (Reuters) - L’Europe ne doit pas s’attendre à ce que la Chine utilise une large part de ses réserves de change pour voler au secours des pays endettés, a prévenu Pékin vendredi.

Les Européens ont peut-être mal compris comment la Chine gère ses quelque 3.200 milliards de dollars (2.375 milliards d’euros) de réserves de change, a dit lors d’un forum la vice-ministre chinoise aux Affaires étrangères Fu Ying.

"L’idée selon laquelle la Chine devrait sauver l’Europe ne tient pas debout. Ce que je veux dire par là, c’est que l’argent ne peut pas être utilisé de cette façon", a-t-elle déclaré.

Elle n’a pas exclu d’utiliser une partie des réserves chinoises pour des mesures plus ciblées, mais a laissé entendre que Pékin ne comptait pas consacrer une large part de ses "économies" pour voler au secours d’une Europe secouée par la crise de la dette.

Les économistes estiment que Pékin a déjà investi 20% de ses réserves dans des actifs libellés en euros. L’Union européenne est son premier marché à l’exportation.

Si les réserves de la Chine sont les premières au monde, les analystes précisent que les deux tiers sont gelées dans des actifs en dollars qui ne peuvent être vendus, donnant à Pékin une portion plus modeste à investir, de l’ordre de 470 milliards de dollars chaque année.

Michael Martina, Natalie Huet pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette