COMITE VALMY

Accueil du site > UNION DU PEUPLE DE FRANCE - Arc Républicain de Progrès > COUPER N’EST PAS ROSE : LA COMMISSION EUROPEENNE RENONCE A FAIRE ADOPTER (...)

COUPER N’EST PAS ROSE : LA COMMISSION EUROPEENNE RENONCE A FAIRE ADOPTER L’AUTORISATION DE FABRIQUER DU VIN ROSE EN COUPANT DU VIN ROUGE AVEC DU VIN BLANC.

mercredi 25 avril 2012

Les mauvais coups de la barbarie européiste contre la civilisation du vin sont multiples. Une raison de plus pour saluer ce succès. CB

Source :

La Commission Européenne, par l’intermédiaire de sa Commissaire à l’Agriculture, Mme Marianne FISCHER BOEL, a annoncé le 8 juin dans un communiqué officiel, qu’elle renonçait à faire adopter par l’Union Européenne l’autorisation de fabriquer du vin rosé en coupant du vin rouge avec du vin blanc.

" Il n’y aura pas de changement dans les règles de production du vin rosé " a indiqué Bruxelles en affirmant " avoir écouté les préoccupations des producteurs de ces vins qui pensaient que mettre un terme à l’interdiction du coupage allait saper l’image du rosé traditionnel".

Nous restons bien évidement, très attentifs à la prochaine mise en œuvre de cette nouvelle position dans le règlement communautaire pratiques œnologiques.

Mais c’est à priori, une victoire complète que nous avons obtenue sur ce dossier. Elle résulte de l’action conjuguée de toute la filière provençale, de sa cohésion et de sa détermination. L’appui de nos instances nationales, et de celles de l’Espagne, de l’Italie et de la Suisse en particulier, a été décisif.

Il convient d’associer à ce bon dénouement nos partenaires de la sommellerie, de la restauration et de la presse, les organisations proches de la viticulture, les collectivités locales et territoriales qui ont pris des motions en faveur du rosé, et bien entendu nos élus départementaux, régionaux et nationaux qui ont largement apporté leur soutien à la filière viticole.

Merci enfin à vous tous, producteurs et négociants de nous avoir épaulés dans ce combat notamment par vos propres témoignages lorsque vous avez été sollicités par les médias ou les consommateurs.

Cet affrontement a permis à la Provence d’être sur le devant de la scène pendant trois mois, bénéficiant ainsi d’un affichage médiatique exceptionnel et positif, assumant pleinement son rôle de leader du rosé.

Il nous faut maintenant capitaliser au maximum sur cette dynamique : nous nous y emploierons.

Conseil Interprofessionnel des Vins de Provence

Syndicat des Vins Côtes de Provence

Syndicat des Vins Coteaux Varois en Provence

Syndicat des Vignerons du Var

Confédération paysanne PACA

Chambre d’Agriculture du Var

Fédération des Caves Coopératives

Fédération des Vignerons Indépendants

Fédération régionale des syndicats d’exploitants agricoles

Syndicat des Jeunes Agriculteurs du Var

Mise en ligne par le CV 20 juillet 2009


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
<>